samedi 8 juillet 2017

Nora

//Histoire de romans//




Aujourd'hui, je vais vous parler d'écriture, et d'une bonne nouvelle (roulement de tambour) : après presque un an sans travailler dessus, encouragée par ma maman, je viens de reprendre un de mes romans, Nora !

« Il pleuvait. Hayley était assise devant la fenêtre. Malgré le livre ouvert qu'elle tenait distraitement, elle semblait absorbée par la contemplation des gouttes d'eau qui se faisaient la course le long de la fenêtre. D'où j'étais, je ne voyais que ses cheveux d'un roux flamboyant, comme les miens et ceux de Mum. Soudain, quelque chose dehors sembla attirer son attention.
« Enfin, murmura-t-elle pour elle-même, il est là. » »

Je l'ai repris il y a deux semaines. En effet, ça faisait longtemps que je n'avais pas touché à mes romans. J'ai eu besoin d'un certain temps afin de laisser mes idées reposer. Et puis, avec l'adolescence, j'ai évolué, ainsi que que ma vision de mes romans et de mon style d'écriture. Je n'ai néanmoins pas arrêté d'écrire, car je me suis intéressée à la poésie. Poèmes que je me suis essayée à illustrer avec certaines de mes photographies. (Vous pouvez d'ailleurs en retrouver certains sous ce libellé.)

J'ai décidé de le reprendre, et de l'améliorer, afin de pouvoir, une fois ce processus terminé, le finir.
Afin de bien commencer ma réécriture, je me suis inscrite sur Camp NaNoWriMo (pour National Novel Writing Month, mois national de l'écriture de romans). Avec ce site, on peut se fixer un but précis (par exemple, j'ai choisi d'écrire 10,000 mots) et tenter de l'atteindre en un mois, durant Juillet. Camp NaNoWriMo propose aussi un service de statistiques, afin de savoir combien de mots il faudrait (dans l'idéal) écrire chaque jour pour atteindre son but, le nombre de mots écrits par jour, etc... On peut également rejoindre des "cabines", sorte de groupe privé d'écrivains, afin de s'échanger des conseils et de s'encourager mutuellement.


//Réflexions sur la structure//



Comme je le disais dans cet article, j'ai commencé à écrire Nora quand j'avais 13 ans, et à présent, je me rends compte que j'avais oublié beaucoup de choses de la vie "pratique". À l'époque, je m'étais concentrée sur la construction de mes personnages, et sur les différents choix de l'intrigue. A présent, j'ai moins besoin de travailler sur ces facettes-là et, maturité aidant, je peux remédier au manque de détails pratiques !
Par exemple, je n'avais pas du tout pensé à la situation financière de la famille de Nora, ni à l'organisation de leur vie de tous les jours. J'ai aussi dû inventer un nouveau personnage, et complètement revoir les plans de leur maison.

J'ai repensé leurs conversations.
J'ai repensé leurs mouvements dans leurs espaces de vie.
J'ai repensé la fluidité de leurs interactions.
J'ai repensé la relation amoureuse d'un de mes personnages.
J'ai repensé leurs réactions.

Quand on écrit, il ne faut pas seulement penser à l'intrigue et à ses personnages, mais aussi à des tas de détails pratiques qui peuvent (parfois) prendre du temps et des recherches.

Il y avait aussi pas mal de dialogues et de situations burlesques qui ne me plaisaient plus du tout.
J'ai un jour lu (et mes deux bêta-lecteurs me l'ont recommandé) qu'un bon moyen d'écrire des dialogues qui soient vraiment "humains" est de lire à voix haute les conversations de ses personnages. Si elles ne sonnent pas juste, il faut réécrire, jusqu'à trouver le bon ton.


//Techniques de réécriture//



Afin de commencer ma réécriture, j'ai imprimé le premier chapitre, histoire de pouvoir l'annoter.

J'ai choisi un code couleur : violet pour ce que je veux garder ; bleu pour ce qu'il faut changer et/ou améliorer ; et orange pour ce qu'il faut supprimer.
Et puis, j'ai souligné toutes les phrases du chapitre 1 en suivant ce code, tout en rajoutant des notes dans les marges, histoire de me souvenir de ce qu'il faut que j'ajoute, par exemple.

Je n'ai plus qu'à faire la même chose pour les 16 chapitres restants, avant d'écrire la fin de l'histoire. (Sachant qu'en soi, j'ai déjà écrit environ les deux tiers de cette dernière.)


//Retrouvailles romanesques//



Pour être honnête, je dois dire que cela me fait vraiment plaisir de pouvoir retrouver mes personnages. J'avais oublié à quel point ils m'avaient manqué ! Je suis bien sûr en train de les travailler afin de les rendre plus nuancés, car certains d'entre eux étaient assez caricaturaux.

« Mum aime chanter quand elle est d'humeur joyeuse ou fantaisiste. Hayley a aussi ce genre de poussée, cette envie presque irrépressible, qui nous prend. Et si je dis « nous », c'est parce que je ne suis pas en reste ; je me surprends très souvent à fredonner, sans y avoir réfléchi, des chansons qui correspondent à mon humeur du moment. Ce qui pousse ma sœur à me dire quasiment tous les jours « Nora, tu chantes. » et moi à lui répondre « Désolée. Tu préfères que j'arrête ou juste que je baisse le son ? » »

Heureusement, cette réécriture s'annonce bien, et je suis vraiment contente de pouvoir retravailler, d'avoir replongé dans mon roman. Je n'ai pas l'impression d'enlever quelque chose à mon histoire en supprimant et en modifiant des paragraphes, mais plutôt de la polir, afin de la rendre meilleure.

Je vous donnerai bientôt d'autres nouvelles de mes écrits, et puis de nouveaux articles sont, bien sûr, à venir.

A bientôt !


*********************************************************************************


//A story of novels//



Today, I'm going to tell you about writing, and a good new *drumroll* : after almost a year without working on it, encouraged by my mum, I just picked up again one of my novel, Nora!

« It was raining. Hayley was sitting in front of the window. Despite the open book that she held in her hand, she seemed absorbed in the contemplation of the raindrops that were racing with each other along the window. From where I was, all I could see was her bright ginger hair, just like mine and Mum's. Suddenly, something outisde seemed to catch her attention.
« Finally, she whispered for herself, he's here. » »

I started working on it again two weeks ago. It has indeed been a long while since I opened my novels. I needed some time to let my ideas rest. And then, with adolescence, I evoluted alongside with the vision of my novels and my writing style. But I did not stop writing, since I found interest in poetry. Poems that I illustrated with some of my photographs. (You can find some of them by clicking here.)

I decided to rewrite it, and to make it better, so I can, once this process over, finish it.
So I can give my rewriting a good start, I registered oCamp NaNoWriMo (for National Novel Writing Month). With this webstite, you can set yourself a precise goal (for example, I chose to write 10k words) and then try to reach it in a month, during July. Camp NaNoWriMo also offers stats for your project, so you can know how many words you need to write per day in order to reach your goal, the number of words you have written per day, and so on... You can also join "cabins", which are kind of writer private group chat, so you can exchange writing tips and motivate each other.


//Reflexions on structure//



Like I was saying in this post, I started writing Nora when I was 13 years old and now, I realise that I forgot a lot of things of the everyday life. At the time, I was concentred on character and plot building. Now, I don't need to work on these aspects as much as before, and, ?? helping, I can rectify the lack of practical details!
For exemple, I didn't think at all about the financial situation of Nora's family, nor the organisation of their days, or of their agenda. I also had to invent a new character, and completely revise their house's plans.

I re-imagined the conversations.
I re-imagined their movements in their spaces of life.
I re-imagined the smoothness of their interactions.
I re-imagined the love relationship of one of my character.
I re-imagined their reactions.

When you are writing, you mustn't only think about the plot and your characters, but also about a lot of practical details that can (sometimes) take some time and research.

I also had quite a lot of burlesque dialogues and situations that I really didn't like when I reread it.
I read one day (and my beta readers recommended it to me) that a good way to write dialogues that truly are "humans" is to read out loud your characters' conversations. If they don't sound right, you have to rewrite them, until you find the correct tone.


//Rewriting techniques//



So I could start my rewrite, I printed the first chapter, in order to annotate it.

I colour coded it: purple for what I want to keep ; blue for what needs to be changed and/or improved ; and orange for what needs to be deleted.
I then highlighted all the sentences of the chapter 1 by following that code, while adding notes in the margins, so I could remember what I wanted to add, for exemple.

Now, I just have to do the same thing for the next 16 chapters, before I can write the end of the story. (Knowing that, in itself, I already wrote the first two thirds of the later.)


//Book-ish meetings//



To be honest, I have got to say that I really enjoy meeting my characters again. I had forgotten how much I missed them! I'm, of course, working to slightly modify them, for some of them were quite exaggerated.

« Mum sings a lot when she feels joyful or airy-fairy. Hayley also has this kind of thing, this almost irrepressible desire we have. And if I say "we", it's because they're not alone in this ; I very often find myself humming songs that fit my current mood. Which leads my sister to tell me nearly everyday: « Nora. You're singing. » and me to answer her: « Sorry. Would you prefer me to stop or just to lower the volume? » »

Luckily, my rewrite is going well so far, and I'm really glad I can work again, I can dive back in my novel. It doesn't feel like I'm taking something off of my story by deleting or changing paragraphs, but rather like I am polishing it, to make it better.

I'll give more informations about my writing soon, and, of course, more posts are to come.



See you soon!

2 commentaires:

  1. Bonjour, cet article est très intérressant. En effet moi aussi ça m'est déjà arrivé de reprendre des histoires longtemps après et de voir que des dialogues sonnaient faux ou que des informations étaient fausses (j'avais mis dans une de mes histoires qu'il en fallait que quelques heures à mes héros pour aller de Moscou au lac Baïkal!)
    En tout cas c'est un très bon billet de blog et bonne continuation dans ton roman!
    hermioneecrivaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Oui, c'est vrai que se relire est toujours intéressant pour changer ce genre d'erreurs. ^^ Bonne continuation à toi aussi !

      Supprimer